À visiter

Les incontournables à 30 minutes

Grâce à sa situation géographique, vous êtes à 8 mn de Bordeaux et de ses richesses mais aussi sur la route des vins. Vous pouvez emprunter la piste cyclable Roger Lapébie située juste devant la maison pour une visite bucolique de la campagne girondine.

Les possibilités d’activités sont nombreuses : promenades à pied ou en vélo au bord de l’eau et dans l’Entre deux Mers, bateaux restaurant, balade fluviale et visite de grands châteaux et caves, à 30 min de Saint-Émilion, Pomerol, et de la route des vins et châteaux du Médoc et de la métropole aquitaine : Bordeaux

Bordeaux

Quelques pistes

Situé face à la Place de la Bourse, entre le Quai de la Douane et le quai Louis XVIII, cette œuvre spectaculaire, alterne des effets extraordinaires de miroir et de brouillard.

2 cm d’eau sur une gigantesque dalle de granit transforment l’endroit, magique en une scène permanente de jeux pour les enfants, de rêverie pour les amoureux, de flânerie rafraichissante par temps chaud, les pieds dans l’eau.

Lire la vidéo

Bordeaux

Réputée dans le monde entier pour son fameux vignoble, la capitale de la Nouvelle-Aquitaine recèle aussi un patrimoine bâti prestigieux. Joyau du XVIIIe siècle, la ville d’Art et d’Histoire de Bordeaux, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2007, entraîne ses visiteurs
à l’époque des Lumières, un ensemble urbain et architectural des plus remarquables à apprécier le temps d’une promenade découverte le long de ses quais de la Garonne, de ses rues élégantes et de ses places monumentales. Parmi les lieux incontournables hérités de cette période, citons la très animée place de la Comédie, avec son Grand Théâtre de style néo-classique orné de majestueuses colonnes corinthiennes, la place de la Bourse avec sa fontaine des Trois Grâces, ou encore les allées de Tourny. Le shopping vous attend dans la plus grande rue commerçante d’Europe : la célébre Rue Sainte Catherine après avoir visité la plus grande place d’Europe : la place des Quinconces avec sa célébre colonne des Girodins et sa non moins célèbre fontaine aux chevaux sauvée par les résistants. Des trois M, vous pourrez admirer les statues de Montesquieu et de Montaigne, il vous restera à trouver le célèbre troisième M.

La cité du vin

Venez découvrir la Cité du Vin conçue comme un site de loisir culturel unique dédié au vin en tant que patrimoine culturel, universel et vivant.

Située à Bordeaux, La Cité du Vin est un site de loisir culturel unique au monde, où s’exprime l’âme du vin, à travers une approche immersive et sensorielle, au cœur d’une architecture évocatrice. La Cité du Vin donne à voir le vin autrement, à travers le monde, à travers les âges, dans toutes les cultures et toutes les civilisations.
Le projet de construction d’un centre culturel et touristique du vin est né en 2009.
Le parcours permanent : un voyage initiatique au cœur des cultures du vin : Embarquez pour une aventure immersive et sensorielle à la découverte des cultures et des civilisations du vin. À travers plus de 3 000 m² de parcours libre, près de vingt espaces thématiques interactifs vous invitent au voyage pour une expérience unique dans le temps et l’espace à la rencontre du vin dans sa plus profonde diversité.
Les ateliers pédagogiques : Prolongez la découverte de la culture et des civilisations du vin, explorez la dimension universelle du vin, ses aspects culturels et patrimoniaux, au-delà de la dégustation à travers des activités pour tous (ateliers, visites guidées…).

Le Miroir d'eau

Le miroir d’eau de Bordeaux est une pièce d’eau peu profonde reflétant la place de la Bourse ainsi que les quais de Bordeaux. En fonctionnement depuis 2006, il présente une superficie de 3 450 m² et un réservoir souterrain de 800 mètres cubes, ce qui en fait le plus grand du monde.
Créé par le fontainier Jean-Max Llorca, l’architecte Pierre Gangnet et l’urbaniste-paysagiste Michel Corajoud, le système permet de faire apparaître l’un après l’autre un effet miroir avec 2 cm d’eau sur une dalle en granit et un effet brouillard pouvant atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur. Il est aussi l’élément central des Quais qui ont eux aussi été réaménagés par Michel Corajoud.
Son fonctionnement est interrompu tous les hivers pour éviter que le gel ne cause des dommages au système de tuyauterie alimentant en eau le miroir. 

Lire la vidéo

Base sous-marine

La base sous-marine de Bordeaux est l’une des cinq bases pour sous-marins construites par les Allemands sur la façade atlantique française au cours de la Seconde Guerre mondiale. Construite entre 1941 et 1943, elle accueillit des sous-marins italiens et allemands. Elle abrite aujourd’hui un espace culturel.

Dune du Pyla

La dune du Pyla ou Pilat, plus haute dune d’Europe (110 m), est située à l’entrée du bassin d’Arcachon, sur la côte d’Argent  et en bordure du massif forestier des Landes de Gascogne.

Située en bordure du massif des Landes de Gascogne, sur la Côte d’Argent, la dune du Pyla est la plus grande dune d’Europe avec ses 110,9 mètres de haut. Elle prend place à l’entrée du bassin d’Arcachon, sur la commune de La Teste-de-Buch, dans le département de la Gironde.
Seule dune toujours en mouvement des dunes côtières d’Aquitaine, la dune du Pyla se déplace de un à cinq mètres par an, notamment sous l’influence des marées et des vents dominants. Recouvrant peu à peu les massifs forestiers voisins, elle est constituée d’environ soixante millions de mètres cube de sable et s’étend sur près de trois kilomètres de long.
Il est possible d’y pratiquer quelques sports de plein air comme le parapente, et l’ensemble a été classé à titre de monument naturel pour lui garantir une préservation dans le temps.

Saint-Émilion

La cité médiévale et sa « juridiction » est inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 1999. Elle constitue « l’exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécu intact » et « illustre de manière exceptionnelle la culture intensive de la vigne à vin dans une région délimitée avec précision » (critères d’inscription retenus par l’Unesco en décembre 1999 dans la catégorie Paysages culturels). 

Perché au cœur de l’un des plus prestigieux vignobles du Bordelais, le célèbre village de Saint-Émilion, s’il est bien sûr connu pour ses grands vins, peut aussi se targuer d’être doté d’un patrimoine bâti pour le moins remarquable !
Pleine de charme, la cité médiévale, fièrement campée sur son promontoire rocheux, fait le bonheur des amoureux de belles pierres qui peuvent ici s’en donner à cœur joie en flânant le long des ruelles pentues jalonnées de maisons anciennes. Amateurs de panoramas, ne manquez sous aucun prétexte l’ascension de la tour du Roy ! Cet imposant donjon du XIIIe siècle offre en effet depuis son sommet une très belle vue sur les toits et les vignes de Saint-Émilion. Les passionnés d’architecture religieuse pourront pour leur part admirer le cloître de l’église collégiale et ses anciens enfeus, l’insolite église monolithe du XIe siècle creusée dans la roche ou encore le cloître des Cordeliers aux élégantes colonnettes. Quant aux gourmands et gastronomes, ils pourront ici se délecter d’un grand cru classé ou de délicieux macarons confectionnés de manière artisanale depuis 1620 !

Lire la vidéo

Estuaire et La citadelle de Blaye

Œuvre du célèbre ingénieur Sébastien Vauban, le Verrou de l’estuaire ou triptyque défensif unique en France est situé sur l’estuaire de la Gironde, le plus grand d’Europe. Construit sous Louis XIV, il a vocation à protéger Bordeaux des attaques ennemies, qui se trouve 50km en amont. Il se compose de trois fortifications : la Citadelle de Blaye, le Fort Pâté (situé sur l’île Pâté au milieu de l’estuaire) et le Fort Médoc à Cussac-Fort-Médoc. Triptyque unique en France, le Verrou de l’estuaire, incluant les fortifications Vauban, est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008. 

Pour d’autres idées de balade, vous pouvez visiter le site suivant

Les Pistes de Gironde cyclables

Spécialité culinaire bordelaise et Gironde

Comme dans tout le sud-Ouest, la Gironde élève ses oies et ses canards, que l’on retrouve dans de nombreux marchés au gras en saison hivernale.

Poisson de la famille des salmonidés, les aloses sont présentes dans la Garonne pendant quelques semaines au printemps. Elles remontent le cours d’eau pour aller se reproduire dans les lits de graves servant de ” frayères”. Ce poisson, qui ressemble à une grosse sardine, est apprécié des gourmets. On la prépare en civet ou grillée sur des sarments de vigne, et servie avec une sauce gribiche ou à l’oseille.

La Fricassée d’anguilles à l’ail et au persil est un régal pour les gourmets…

Alevins d’anguilles, sont frits dans une cassolette d’huile d’olive

Les bichettes sont des petites crevettes blanches pêchées dans l’estuaire de la gironde ; parfumées à l’anis lors de la cuisson, elles sont à la fois croquantes et tendres.

Produit qui avait disparu avec l’extinction des esturgeons sauvage, la production s’est à nouveau développée ces dernières années avec des l’esturgeon d’élevage originaires de Sibérie depuis la fin des années 80; le caviar de Gironde est maintenant réputé dans le monde entier.en gironde l’Esturgeonnière poursuit le but d’élever un poisson pour la qualité de sa chair blanche et sans arête.

L’ostréiculture arcachonnaise a commencé au moyen-âge ; les huîtres du Bassin d’Arcachon, à la saveur plus ou moins prononcée d’iode et de sel apportés par l’océan, peuvent se consommer nature ou être cuisinées.

La lamproie est l’un des plus anciens poissons connus, poisson de rivière qui ressemble à une anguille et qui peut mesurer jusqu’à 1 mètre ,sans mâchoire ni écaille, ni colonne vertébrale osseuse ,sa chair, découpée en tronçon, se savoure, accompagnée de poireaux, d’une sauce à base de vin, d’oignons et d’herbes.elle est cuite à la façon d’un civet,. Les plus gourmands ajoute une pointe de chocolat noir.

Local était pêché afin de récupérer le précieux caviar. Mais, du fait de la destruction des lieux de ponte (gravières de Dordogne et de Garonne) et d’un pêche excessive, l’espèce est en danger de disparition. Depuis les années 1980, un effort de sauvegarde de l’espèce a été mis en place dans l’estuaire. Des élevages d’esturgeons sont présents en Charente-Maritime et en Gironde.

Viandes et grillades 

Issu d’une tradition pastorale ancienne.

Race de boeuf ayant une chair onctueuse avec un goût subtil de noisette, et délicatement pigmentée de gras ; le bœuf de Bazas bénéficie d’une Indication Géographique Protégée, ce qui implique qu’il est élevé dans une zone géographique précise.

Rameau ligneux flexible de la vigne que l’on taille et qui, desséché, sert à faire du feu qui parfume les grillades et les viandes et toute la cuisine au barbecue, quand les vieilles vignes sont arrachées, il est aussi possible d’utiliser le pied de la vigne que l’on appelle cèpes de vigne pour également faire des grillades.

Entrecôte de bœuf grillée avec du boeuf de Bazas sur des sarment de vignes et nappée d’une sauce à base d’échalotes et de vin rouge, idéalement accompagnée d’une poêlée de cèpes de Bordeaux.

Le Chapon de Grignols est une grande spécialité de Gironde ; il est engraissé à l’ancienne au grain, au pain et au lait, ce qui lui donne une chair particulièrement savoureuse. Il existe une Confrérie qui défend ce produit noble et de qualité. Cou d’oie ou de canard farci

https://www.keldelice.com/guide/specialites/le-cou-doie-ou-de-canard-farci

Terrine goûteuse et épicée, préparée avec des dés de lard, des morceaux de jambon et d’épaule de porc frais. Cette préparation qui nécessite une dizaine d’heures de cuisson est consommée froide.

Charcuterie régionale du Médoc qui ressemble à l’andouillette, est à base de panse de porc, d’ail et d’épices ; bien relevé, se déguste froid à l’apéritif ou en entrée.

Les tricandilles sont des tripes de porc coupées en lamelles, grillées sur un feu de sarments puis relevées d’ail et de persil ; le « casse-croûte » des vignerons.

Délicieuses asperges mauves bénéficie d’un terroir de sable riche en matière organique..

Artichaut de Macau

https://www.keldelice.com/guide/specialites/lartichaut-de-macau

Sont promues par « La Confrérie de la Pomme de terre d’Eysines » qui organise de nombreuses réunions conviviales et festives.

Champignon à saveur de noisette, les Cèpes de Gironde sont réputés dans le monde entier ; délicieux poêlés à l’ail et au persil, ils peuvent également se conserver séchés.

Gourmandises

Cannelé de bordeaux est un petit gâteau à pâte cuite parfumé à la vanille,cache un cœur moelleux sous sa croute caramélisée qui allie vanille et rhum, à la fois moelleux à l’intérieur et croquant à l’extérieur. Quand on croque dedans, il croustille légèrement puis, son cœur fond délicatement en bouche, caressant les papilles d’un délicieux parfum sucré de vanille caramélisée relevée au rhum. Petit gâteau de forme cylindrique, le canelé est bordé de cannelures auxquelles il doit son nom. Attention, toutefois ! Créée en 1985, la Confrérie du Canelé a supprimé le deuxième « n » du nom de cette pâtisserie.

Spécialité typiquement bordelaise, moelleux à l’intérieur, croquant à l’extérieur, il doit son nom au petit moule en cuivre dans lequel il cuit.

https://www.lebonguide.com/degustation/caneles-et-glaces-chez-fredelian_19663

Le Macaron de Saint-Émilion est une gourmandise sucrée à base d’amandes pilées et de blancs d’œufs dont la recette a été créée au XVIIe siècle par une religieuse dans un couvent de Saint-Emilion.

Fines brindilles de chocolat, noir ou au lait, ressemblant aux sarments de vigne.

Fourré à l’amande, au chocolat, au café ou à la pulpe de fruits, ce bonbon ovale fut créé au début du XXème siècle par deux sœurs qui lui donnèrent le nom d’une chanteuse de rue, qui était très populaire trois siècles plus tôt : Fanchon la Vielleuse.

https://www.lebonguide.com/article/les-bonbons-de-nos-regions_a308289

Friandise locale ayant la forme d’un bouchon, Petit cylindre de pâte beurrée, il est fourré à la pâte d’amandes et aux raisins confits macérés dans la Fine de Bordeaux, une eau de vie de raisin. Cette recette, imaginée en 1976, se décline aujourd’hui en de nombreuses combinaisons.

Les bouchons sont de petites friandises à base de pâte d’amande qui constitue le bonbon, puis parfumée à la « Fine de Bordeaux » (une eau de vie de raisin) et enrobée d’une cigarette en pâte à crêpe. Le « bouchon » est conditionné dans des coffrets en liège ou dans des bouteilles en verre teinté. Ce petit-four, breveté en 1983 est vite devenu une spécialité gastronomique de notre région. La friandise est fabriqué dans le laboratoire de confection de bonbons et chocolats de la confiserie chocolaterie « le Bouchon de Bordeaux » à Bruges. Dans cette confiserie du « Bouchon de Bordeaux », on réalise également des bonbons à base de chocolat et d’alcool, comme les « Canelous » ou les « Guinettes ».

Les noisettines du Médoc sont une spécialité du Médoc base de produits naturels, Elles accompagnent le café, le champagne ou se laissent tout simplement grignoter dans la journée.

http://www.caruso33.net/noisettines.html

Cette délicieuse confiserie à base d’amande grillée enrobée de caramel aurait été inventée pour amadouer les frondeurs bordelais.

Eau-de-vie d’une grande finesse, de couleur plus ou moins ambrée, obtenue par la distillation de vins blancs.

Traduire »